Richelieu
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5357.48 -0.85% +0.88%

Richelieu

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

6 Questions à Jean-Charles Mériaux, Directeur de la gestion de DNCA

Publié le

Episode 3 de la saga de l'été : « Les grands patrons » par Nortia

 

Tout l’été, NORTIA vous invite à découvrir une galerie de portraits de dirigeants qui ont marqué l’histoire. Qu’ils soient visionnaires, fins stratèges ou champions de l’organisation, leurs leçons de succès nous inspirent. Elles révèlent et réveillent en chacun notre esprit d’entreprendre.

 

Ce dossier de l’été rend également hommage aux gérants de convictions. Ces investisseurs qui ont à cœur de construire de la valeur en sélectionnant et accompagnant des sociétés dans la durée, nous ouvrent les portes de leur philosophie de gestion. »

 

 

http://files.h24finance.com/jpeg/JCM.DL.DNCA.jpg

Jean-Charles Mériaux, Directeur de la gestion de DNCA et Damien Lanternier, gérant actions chez DNCA.

 

 

Quel est votre grand patron ?

 

Jean-Charles Mériaux et Damien Lanternier : Il s’agit de Patrice Caine, PDG de Thales, groupe d’électronique spécialisé dans l’aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport terrestre. Cette valeur est présente au sein des différents fonds de DNCA Finance depuis 2002 et notamment dans Centifolia où Thales constitue la 5ème position du portefeuille à fin juin 2018.

 

 

Comment a-t-il marqué l’histoire de son entreprise ?

 

Jean-Charles Mériaux et Damien Lanternier : Lors de la nomination de Patrice Caine à la tête de Thales en 2014, la situation économique de l’entreprise était décevante et le climat social dégradé. Malgré cela, il a su constituer et fédérer des équipes autour d’un objectif commun : développer des contrats de grande qualité tout en optimisant les coûts afin d’améliorer la rentabilité de l’entreprise.

 

Aujourd’hui, nous constatons qu’il prépare Thales pour les futurs enjeux liés à l’impact du digital dans l’industrie de la défense. Il souhaite positionner Thales comme leader avec « une digitalisation maîtrisée de la chaine de décision critique ». Dans cette optique de recherche et de développement, l’acquisition récente de Gemalto est un signe fort adressé au marché. Grâce à cette transformation digitale des activités, la croissance du groupe, estimée entre 3% et 5% par an, devrait s’accélérer dans les prochaines années.

 

 

Quelle leçon retirez-vous de son parcours ?

 

Jean-Charles Mériaux et Damien Lanternier : Sa capacité à faire adhérer les collaborateurs aux différents projets de l’entreprise car il s’agit d’un exercice délicat mais fondamental pour bâtir des performances solides et pérennes dans le temps. De plus, sa vision à long terme avec des investissements conséquents a permis d’accroître les perspectives de croissance et d’améliorer la valorisation de la société. Grâce notamment à ces deux aspects, cette valeur, présente initialement dans nos fonds « value », a également séduit nos gérants « croissance ».

 

 

Et vous, quel gérant êtes-vous ?

 

Jean-Charles Mériaux et Damien Lanternier : Chez DNCA Finance, l’analyse fondamentale des titres est au cœur de notre processus de gestion. De plus, notre gestion est active et les indices nous servent qu’à titre de comparaison par rapport à nos objectifs de couple rendement/risque sur la durée de placement recommandée.

 

Enfin, nous partageons une philosophie patrimoniale où la performance ne doit pas se faire au détriment de la sécurité d’un patrimoine.


 

Avez-vous une maxime ?

 

Jean-Charles Mériaux et Damien Lanternier : Oui, « Prudence, Patience, Persévérance ».

 

 

Avant de nous quitter, pourquoi investir aujourd’hui dans votre fonds ?

 

Jean-Charles Mériaux et Damien Lanternier : Centifolia, notre fonds actions françaises « value », présente aujourd’hui 3 éléments intéressants selon nous. La France est un univers d’investissement très attractif actuellement car les baisses des taux d’imposition et les réformes mises en place nous semblent positives. À titre d’exemple, la baisse progressive de l’impôt sur les sociétés va engendrer jusqu’à 12% de croissance des résultats pour certaines d’entre elles à horizon 2022.

 

De plus, les valeurs décotées, notamment de larges capitalisations, dont le retard par rapport aux grandes valeurs internationales s’est accentué ces dernières semaines avec la reprise du dollar, présentent un potentiel de revalorisation intéressant (PER estimé 2018 : 13,7x).

 

 

A découvrir également cette semaine en cliquant sur l'image ci-dessous : Thierry Desmarest.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/T.Desmarest.dnca.jpg


@H24Finance
Richelieu

Buzz H24


Richelieu

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Richelieu

Richelieu