Montpensier
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5871.91 +1.21% +24.12%

Nordea

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Inocap Gestion

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Un fonds obligataire sur les pays émergents à +15,30% YTD...

Publié le

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Cornel%20Bruhin.jpg

Cornel Bruhin, gérant Dette Emergente chez Mainfirst AM

 

 

Fenthum est une société de distribution de fonds présente notamment en France, au Benelux, en Italie, en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

 

Elle distribue les fonds de la société de gestion Ethenea (la gamme diversifiée Ethna), ainsi que ceux de Mainfirst AM. Cette dernière est une société de gestion indépendante et multi-boutique. « Le concept : elle accueille des gérants venant de grands groupes et souhaitant s'en affranchir » explique Olivier Guichard, Directeur du bureau Français de Fenthum.

 

C'est dans cet esprit sans contrainte que s'est mise en place l'expertise dette émergente de Mainfirst AM, avec un positionnement à part dans cet univers. L'approche se concentre sur les obligations corporates car les équipes de gestion y trouvent un profil risque-rendement attractif, qui s'observe particulièrement sur les trois dernières années : « Il n'y a pas de grande différence de rendement comparativement aux actions européennes, mais il y a une volatilité bien plus faible » remarque Cornel Bruhin, gérant de la stratégie.

 

Sa gestion se veut active et opportuniste, il n'hésite donc pas à s'écarter fortement de l'indice avec une diversification sectorielle bien plus équilibrée (alors que près de 30% du JP Morgan CEMBI est composé de financières). La diversification est également utilisée via l'allocation géographique car 3 pays (le Brésil, la Chine et la Russie) représentent 60% de l'indice.

 

Au sein du fonds Mainfirst Emerging Markets Corporate Bond Fund Balanced, Cornel Bruhin applique ainsi une sous-pondération marquée de la Chine et de l'Inde au profit de l'Indonésie, du Pérou, de la Colombie... On observe d'ailleurs une forte pondération des "marchés frontières", ces pays émergents ayant un marché financier établi mais dont la capitalisation boursière et la liquidité restent plus faibles.

 

Une différenciation par rapport à l'offre traditionnelle en fonds émergents. « Les gros players sont plutôt exposés aux pays core » relève Olivier Guichard de Fenthum. « Même dans des pays comme l'Argentine, la Turquie ou l'Afrique du Sud, vous avez des très belles entreprises. Pourquoi ne pas les observer ? » justifie le gérant Cornel Bruhin. Mainfirst s'impose néanmoins un seuil maximal d'exposition par pays (entre 5% et 20% selon la taille du marché). L'exposition maximale au high yield est également limitée à hauteur de 55%.

 

La liberté de gestion accordée à l'équipe lui permet donc d'aller sur des pays où le sentiment est actuellement négatif selon le marché. « La question est de voir l'évolution à 6 ou 9 mois pour éventuellement y investir progressivement » précise Cornel Bruhin. L'équipe se décrit ainsi comme des "early movers", des investisseurs capables de se positionner avant les autres en anticipant un renversement de tendance.

 

Afin de bien déceler le potentiel des titres sous-jacents, elle rencontre les équipes dirigeantes des entreprises avant d'y investir, leur posant nombre de questions permettant d'aller en profondeur dans leur process au lieu de se contenter uniquement de l'information diffusée par les sociétés. « Les présentations d'entreprises sont comme les concours de beauté. Elles ne vous montrent que ce qu'elles souhaitent vous montrer et cachent le reste » indique Cornel Bruhin. D'où l'intérêt d'avoir une connaissance poussée de l'univers et des titres rentrant en portefeuille.

 

Mainfirst Emerging Markets Corporate Bond Fund Balanced performe à +15,30% YTD et affiche un solide track-record de +28,32% vs +18,41% pour son indice de référence sur 3 ans (à fin juin 2019). S'il se présente comme un challenger face aux grands acteurs de la classe d'actifs, le fonds gère tout de même plus de 400 millions USD. Une taille raisonnable qui lui permet d'être « très flexible et sans problème de liquidité, ni à l'achat ni à la vente » mentionne Olivier Guichard.


Pour en savoir plus sur la performance des fonds Mainfirst AM, contactez Olivier Guichard, Elena Ganem ou Sandrine Melendez en cliquant ici.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Fenthum%20Equipe%202.jpg

L'équipe de Fenthum France : Olivier Guichard, Elena Ganem, Sandrine Melendez


@H24Finance
M&G investments
Nordea

Buzz H24


Nordea

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Inocap Gestion

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Inocap Gestion

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Montpensier