Natixis
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5939.27 +0.65% +25.55%

Adequity

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
DNCA

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

L'article du Figaro que vos clients vont lire ce week-end...

Publié le

"Assurance-vie : les épargnants au régime sec". C'est le titre du Figaro Economique de ce jour.

 


Assurance-vie : la chute des rendements des fonds en euros va s'accélérer.

 

Leur rémunération devrait tomber à 1,4% cette année. Les assureurs incitent les épargnants à prendre plus de risques.

 

 

Quelques phrases-clés :

 

C'est désormais une certitude : la rémunération des fonds en euros (c'est-à-dire les fonds investis dans les actifs les plus sûrs, comme les obligations d'État) baissera sensiblement en 2019.

 

Ce qui représentera une douche froide pour les épargnants, qui en 2018 avaient vu le rendement de leurs fonds rester stable à 1,8% en moyenne. (...)

 

A l'origine de cette érosion du rendement de l'un des produits d'épargne préférés des Français : le fait que les taux d'intérêts à long terme soient extrêmement bas, voire négatif depuis l'été.

 

Et fait nouveau, que cette tendance soit durable, la BCE ayant annoncé sa volonté de poursuivre sa politique monétaire expansive.

 

Cela pénalise les compagnies et préoccupe les pouvoirs publics et le secteur de l'assurance.

 

De fait, cet environnement fait fondre le rendement des fonds en euros, essentiellement investis en obligations et fait peser une double menace sur le secteur de l'assurance-vie.

 

Une hausse brutale des taux inciterait les épargnants à retirer leur épargne : mais si les taux d'intérêt restaient durablement bas, cela pourrait être synonyme de mort lente pour les compagnies d'assurance-vie. (...)


"Pour faire face à leurs engagements de long terme de façon sécurisée, les assureurs doivent impérativement répercuter la baisse du rendement de leurs placements sur la rémunération des contrats d'assurance-vie", a ainsi martelé fin octobre François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France. (...)

 

"Si les taux d'intérêt restent extrêmement bas, ils rapporteront 0,5% en moyenne dans trois ou cinq ans", avance Cyrille Chartier-Kastler. (...)

 

Certains assureurs viennent d'élever des barrières à l'entrée de ces fonds et imposent aux assurés de souscrire en même temps un minimum d'unités de compte. (...)

 

Pour les assureurs, le problème est épineux, car ils sont tenus à un devoir de conseil. Comment imposer à un assuré de plus de 70 ans d'acheter des actions ? Ou à un épargnant plus jeune d'investir en bourse alors qu'elle est au plus haut depuis douze ans ?

 

Dans ce contexte, tous les acteurs réfléchissent à de nouvelles alternatives au fonds en euros. "Le fonds euros à vocation à garder une place importante dans l'épargne des Français, qui ont besoin de stabilité et de prévisibilité" a expliqué fin octobre Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie. (...)

 

"Je fais appel à votre capacité d'innovation afin de promouvoir (...) une gamme de placements située entre les produits euros et les unités de compte" a indiqué François Villeroy de Galhau devant un parterre d'assureurs fin octobre.

 

Cinq façons d'améliorer le rendement de son contrat

 

  • L'Euro-croissance : pour diversifier en douceur
  • La gestion pilotée : faire confiance à des pros
  • Les actions : une solution de long terme
  • Le capital-investissement : des start-up dans le moteur
  • Les SCPI : du rendement sécurisé

 

Pour lire et bien comprendre l'article du Figaro, cliquez ici.


@H24Finance
BNP Paribas Privalto
Adequity

Buzz H24


Adequity

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
DNCA

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

DNCA

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Natixis