Alken
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5056.23 +1.73% -15.42%

Perial

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Financière Arbevel

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Adequity

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Le come-back des petites capitalisations ?

Publié le

 

http://files.h24finance.com/jpeg/lazard_freres_logo.png

 

 

L’équipe de la gamme petites capitalisations chez Lazard Frères gestion a profité d’une webconférence sur le sujet pour souligner l’attractivité de la classe d’actifs. Jean-François Cardinet, co-gérant, a rappelé que l’univers d’investissement de son équipe concerne des sociétés dont la capitalisation est comprise entre 100 millions et 2 milliards d’euros. Cela représente environ 250 valeurs pour le fonds Small Caps France et 1000 pour le fonds Small Caps Euro. Au sein de cet univers hétérogène, la gestion souhaite sélectionner 40 valeurs à forte rentabilité et suffisamment décotées

 

Sur le plan sanitaire, la situation est en nette amélioration depuis fin mars, cela s’est traduit par un rebond spectaculaire des marchés boursiers. La gestion différencie deux phases de rebond de marché. Celle allant du 18 mars au 31 mars et celle allant du 31 mars au 31 mai. Lors de la première phase de rebond, les petites capitalisations ont largement sous-performé les grandes capitalisations. Lazard Small Caps Euro a également sous-performé son indice : +16% pour le CAC40, +12% pour l’indice de référence du fonds (Euro Money Smaller Euro) et +10,6% pour le fonds. Les observations sont similaires concernant le fonds Small Caps France, bien que la sous-performance dans la première phase de baisse fût plus importante. Au contraire, le fonds a davantage profité de la deuxième phase de hausse (+19% pour le fonds contre +15% pour l’indice et +7% pour le CAC)

 

Deux raisons peuvent expliquer les sous-performances dans la première phase du rebond (18-31 mars), selon le gérant :

 

  • Les fonds ont une capitalisation moyenne plus faible que l’indice (900M pour Small Caps France, 1 milliard pour Small Caps Euro contre 2 milliards pour l’indice).
  • La gestion est investie sur des sociétés très peu risquées (celles à très forte rentabilité). Or, ce sont les entreprises les plus fragiles qui ont surperformé dans cette phase de marché.

 

Le retour d’activité sera « plus rapide qu’attendu, mais très hétérogène entre les différents secteurs », précise Annabelle Vinatier, co-gérante. L’aéronautique et l’automobile notamment, sont très impactés. Ces deux secteurs sont quasiment absents des portefeuilles. Plus globalement, la gestion affirme privilégier les entreprises ayant les fondamentaux les plus solides.

 

 

Quid du positionnement des deux fonds de la gamme ?

 

Lazard Small Caps Euro

 

Les principaux renforcements du fonds depuis la mi-mars sont :

 

  • Le producteur italien d’articles scolaires et de dessin F.I.L.A. Le titre est peu cyclique mais a été fortement sanctionné par les mesures de confinement.
  • Le vendeur à distance d’équipement d’entreprise TAKKT AG. Le titre présente une forte génération de flux de trésorerie. Par ailleurs, l’impact de la crise sur l’entreprise est modéré.
  • Le fabricant allemand de composants d'assemblage de machines NORMA Group (nouvelle position).

 

Les allégements effectués par la gestion :

 

  • L’entreprise allemande de solutions de technologie laser LPKF après une belle performance boursière.
  • La société d’infrastructure ferroviaire Vossloh, peu impactée par le Covid-19.
  • Le producteur allemand de respirateur Drägerwerk dont la valorisation s’est fortement appréciée avec les événements récents.

 

Lazard Small Caps France

 

Quelques convictions des gérants :

 

  • Le producteur d’équipements électriques Gérard Perrier Industrie (entrée en portefeuille), et celui de matériel de manutention Manitou Group (renforcement), dont les baisses des cours de bourse ont été jugées excessives.
  • Le promoteur immobilier Nexity, qui devrait mieux s’en sortir que ce que le marché semble penser (grâce à la diversification de son activité).

 

Les principaux allégements :

 

  • Le cabinet de conseil Wavestone. « L’activité de conseil est discrétionnaire », précise Annabelle Vinatier, le titre pourrait être durablement impacté.
  • L’entreprise française de services du numérique Sopra Steria en raison de sa belle résistance dans la baisse.

 

Concernant les valorisations, les gérants prennent en compte les chiffres de 2019, l’année 2020 étant biaisée par la crise. Les niveaux de P/E de Lazard Small Caps Euro (14x PER 2019) et Lazard Small Caps France (14,4x PER 2019) sont « raisonnables sans pour autant être particulièrement décotés », précise James Ogilvy, co-gérant.

 

 

Pour en savoir plus sur les fonds Lazard Frères Gestion, cliquez ici.

 

Copyright H24 Finance. Tous droits réservés.


@H24Finance
Perial

Buzz H24


Adequity

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Financière Arbevel

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Adequity

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Alken