Adequity
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
6269.06 +0.94% +12.93%

Aviva Investors

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
CPR AM

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Féderal Finance

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

La poursuite de la rotation sectorielle...

Publié le

L'analyse de Harry Wolhandler et Nicolas Lasry, gérants du fonds Amilton Premium Europe

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Amilton%20Wolhandler%20Lasry.jpg

Nicolas Lasry et Harry Wolhandler : « La surperformance des petites et moyennes valeurs devrait se poursuivre en 2021»

 

 

Contexte de marché

 

Ces dernières semaines ont été marquées par deux éléments majeurs. Tout d’abord, le marché obligataire s'est brutalement tendu. Le taux des bons du Trésor US à 10 ans a, en effet, dépassé 1,60% pour la première fois en un an avant de se détendre modestement (à comparer à un niveau de 0,91% au 29/02/2020). En France, l'OAT 10 ans est repassée en territoire positif pour la première fois depuis début juin 2020. Ce mouvement s’explique par des craintes d’accélération de l’inflation causées par les plans de relance massifs prévus aux Etats-Unis, et dans une moindre mesure en Europe. Cela fait suite à la publication, le 17 février, de l’indice US des prix à la production pour le mois de janvier (+1,3% contre +0,4% attendu).

 

Par ailleurs, sur le front sanitaire, les stratégies de vaccination semblent fonctionner dans les pays dont les campagnes sont les plus avancées (le Royaume-Uni et Israël notamment). Cela laisse présager une sortie de crise sanitaire dès le deuxième trimestre 2021 en Europe.

 

Dans ce contexte, les valeurs de croissance ont été fortement attaquées (notamment au sein des secteurs de l’alimentaire, des biens de consommation, de la santé et de la technologie) alors que les secteurs cycliques et exposés à la réouverture des économies ont poursuivi leurs rebonds (l’automobile, l’assurance, la construction, le tourisme et loisirs).

 

 

Positionnement d’Amilton Premium Europe

 

Cette tension brutale sur les taux, combinée à la perspective d’une sortie prochaine de la crise sanitaire, nous a conduit à renforcer le poids en portefeuille des sociétés cycliques de qualité qui vont bénéficier de la réouverture prochaine des économies. Ainsi, les titres cycliques de qualité représentent désormais 58% du fonds contre 50% mi-février et 32% début novembre 2020. Nous avions, en effet, initié un premier renforcement des titres cycliques en portefeuille dès le 9 novembre 2020, suite à l’annonce de Pfizer de la forte efficacité de son vaccin contre la Covid-19.

 

Nous avons donc récemment renforcé le secteur des matériaux de construction (Buzzi, Cementir et Imerys) qui devrait bénéficier des plans de relance massifs ainsi que le secteur financier (Coface, Bankinter). Nous avons également accru l’exposition au secteur du tourisme et des loisirs (achats de l’opérateur de cinémas Kinépolis, de la compagnie aérienne IAG, et de la société de services de restauration dédiés aux compagnies aériennes Do&Co). Au Royaume-Uni, pays dont l’allègement progressif des mesures sanitaires est prévu pour le 8 mars 2021, nous avons initié des positions sur le vendeur d’articles de sports JD Sport ainsi que sur le promoteur immobilier Persimmon.

 

Le fonds conserve une exposition de 28% sur des valeurs de croissance dont les perspectives restent solides, compte tenu de leurs expositions à des thématiques porteuses comme la digitalisation de l’économie et des échanges, et dans une moindre mesure à la préservation de l’environnement.

 

A l’inverse, nous avons continué de prendre nos profits sur des sociétés de croissance ayant bénéficié d’un surcroit temporaire d’activité dû à la crise sanitaire comme les entreprises de diagnostic médical (Biomérieux, Qiagen) ou de vente en ligne (The Hut Group, Showroomprivé)

 

 

Perspectives pour 2021

 

Après deux années de sous performance, les petites et moyennes valeurs ont repris leur surperformance historique en 2020 (+8.28% pour l’Euro Stoxx Small NR contre -3.21% pour l’Euro Stoxx 50 NR).

 

Nous pensons que cette surperformance devrait se poursuivre en 2021 pour plusieurs raisons :

 

  • Les petites et moyennes valeurs affichent dans leur ensemble une croissance plus forte que leurs homologues de grandes capitalisations compte tenu de leurs présences sur des marchés souvent moins matures.
  • Le compartiment affiche un potentiel de rebond des bénéfices plus fort que celui des grandes capitalisations, notamment dans les phases de reprise économique.
  • Les valorisations de nombreuses sociétés sont encore attractives, notamment au sein de certains secteurs cycliques. Ainsi le PE moyen de notre fonds pour 2021 est de 15,9x contre 23,9x pour notre indice de référence l’Euro Stoxx Small. Il s’agit d’un niveau de valorisation très raisonnable étant donné la croissance de +33% des résultats opérationnels attendue cette année (pour le fonds et l’indice).
  • Les petites et moyennes valeurs, plus domestiques, devraient être moins défavorisées par une éventuelle poursuite de la baisse du dollar et seront les premières bénéficiaires des plans de relance massifs à venir.
  • Enfin, la collecte commence à faire son retour sur le compartiment et pourrait être un facteur de soutien.

 

 

H24 : Pour en savoir plus sur Amilton Premium Europe (+6,05% YTD ; +16,69% en 2020) et les fonds Amilton AM, cliquez ici.


@H24Finance
LFIS
Aviva Investors

Buzz H24


Invest AM

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
CPR AM

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Féderal Finance

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Adequity