H24Finance.com - Actualités



Les GAFAM atteignent des sommets...

26/08/2020

 

http://files.h24finance.com/logo.EdRam.jpg

Le flash marchés de Edmond de Rothschild AM

 

 

Record historique pour le S&P et le NASDAQ en clôture. Les actions américaines dans leur globalité sont ainsi revenues à leur niveau pré crise Covid-19 et le NASDAQ est en hausse de plus de 25% depuis le début de l’année. Désormais, les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) totalisent à elles cinq près de 7000 milliards de dollars (près de 6000 milliards d’euros) de capitalisation boursière ! La hausse s’est poursuivie aux Etats-Unis, mais dans de faibles volumes.

 

L’Europe par contre souffre de la hausse de l’Euro, du faible poids des valeurs technologiques et des craintes suite aux rebonds de la pandémie. Les actions européennes ont baissé de 1% au cours de la semaine. Depuis le début de l’année, elles demeurent en territoire négatif (plus de -10%).

 

Les derniers chiffres économiques confirment la petite accélération de l’inflation en zone euro et aux Etats-Unis. Si le marché immobilier a surpris par sa vigueur aux Etats-Unis, les conditions d’activité dans la région de Philadelphie se sont dégradées plus que prévu alors que les inscriptions au chômage sont légèrement reparties à la hausse. L’incertitude demeure pour les ménages américains.

 

Les négociations entre les Démocrates et les Républicains sur un nouveau plan de relance n’avancent pas. Les membres de la Fed ont averti qu’une nouvelle aide fiscale serait essentielle pour la reprise américaine. La publication des minutes du dernier FOMC montrent que les gouverneurs de la Fed sont inquiets face aux incertitudes qui entourent le scénario de reprise économique. Ils se disent prêts à maintenir, plus longtemps que prévu initialement, des mesures de soutien offensives.

 

Dans le même temps, les tensions entre la Chine et les Etats-Unis se poursuivent avec l’annonce de nouvelle restrictions sur Huawei.

 

En Europe, la vigueur de la reprise économique dans les principaux pays européens se tasse quelque peu comme l’illustre la publication des indices de confiances des Directeurs d’achats (PMI). Si globalement, en dehors de la France, les indicateurs restent dans la zone d’expansion, le secteur des services apparaît le plus touché. Ces chiffres font écho aux minutes de la dernière réunion de la BCE qui indiquent que les gouverneurs pourraient accroître à l’automne leurs mesures de soutien à l’économie de la zone euro. Si les gouverneurs ont exprimé leur soulagement de voir que l’UE avait évité une récession encore plus prononcée, ils s’inquiètent en revanche des possibles turbulences à venir pour l’économie.

 

Dans cet environnement, les marchés évoluent avec peu de volumes. Si la reprise de l’activité économique ralentit quelque peu, les espoirs de prochains vaccins constituent un soutien pour les marchés d’autant plus que les gouvernements tentent au maximum d’éviter un nouveau confinement.

 

Nous conservons un biais prudent sur les actions américaines et préférons les actions européennes. De même, nous conservons nos investissements sur le crédit

 

 

Pour en savoir plus sur EdR Fund Healthcare (+1,63% YTD), EdR Fund Big Data (-3,12% YTD), EdR Fund Bond Allocation (+2,28% YTD) et les autres fonds Edmond de Rothschild AM, cliquez ici.




>> Revenir à l'actualité