Pictet AM
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
4506.85 +1.44% -24.61%

Aviva Investors

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
CPR AM

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Keys AM

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Les gérants de ce fonds star ne sont « jamais trop prudents »...

Publié le

Les incertitudes économiques actuelles et leurs impacts sur les marchés sont difficiles à appréhender. Louis d’Arvieu et Jacques Sudre, gérants du fonds Sextant Grand Large, nous éclairent sur la situation et nous donnent des pistes d’investissement.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/amiral photo.jpg

 

 

Que penser des marchés ?

 

Malgré des incertitudes macro-économiques grandissantes et les profits des entreprises en baisse, les marchés actions sont de plus en plus chers. Cette situation est paradoxale, tout comme la forte polarisation des marchés actions :

 

  • Nous sommes actuellement à des écarts historiques de valorisation entre les valeurs décotées et les valeurs de croissance. Ces dernières étant beaucoup plus chères.
  • Nous retrouvons aussi de nets écarts de valorisations entre les petites capitalisations et les grandes capitalisations. Ces écarts extrêmes n’ont pas été observés depuis 1970 ! La décote est significative sur les petites capitalisations : en France et en Europe, la décote est de l’ordre de 20 à 30%.
  • Mais il est très difficile de savoir quand les retournements auront lieu selon Louis d’Arvieu.

 

Côté obligataire, les actions des banques centrales en réponse à des craintes de récession ont tiré les taux vers le bas. Le 12 septembre, la BCE a baissé ses taux de dépôt à -0,50% et repris ses rachats d’actifs sur les marchés (Quantitative Easing). Six jours plus tard, Jerome Powell (président de la Réserve fédérale américaine) abaisse les taux directeurs d’un quart de point afin de soutenir l’économie. De futures baisses sont encore à prévoir. La macro-économie et les actions des banques centrales ont les effets suivants sur les marchés obligataires :

 

  • « 1/3 de toutes les obligations gouvernementales mondiales sont aujourd’hui en terrain négatif »
  • Les rendements obligataires sont historiquement bas alors que les risques sont élevés. Lorsque l’on prend l’indice Barclays Euro Aggregate (indice qui réunit toutes les émissions bien notées en Euro), le rendement est négatif (-0,03%) alors que la sensibilité est élevée (7,4). Détenir une obligation signifie perdre de l’argent tout en prenant un risque important en cas de hausse des taux, même si ce n’est pas d’actualité selon Jacques Sudre.
  • Sur la partie High Yield (obligations à haut rendement), la rémunération moyenne n’est que de 3,7% avec un risque de crédit important.
  • Bien que l’argent soit très peu cher (avec des taux extrêmement bas), les défauts se multiplient à l’image du voyagiste Thomas Cook.

 

 

Quel positionnement adopter ?

 

Les marchés présentent donc de nombreuses anomalies. Afin de se protéger contre les risques, le fonds Sextant Grand Large est très prudent :


  • L’exposition nette actions du fonds n’est que de 27,5%, les obligations représentent 15,5% du portefeuille et les liquidités 51%. Cette faible exposition permet une très bonne résilience en cas de baisse des marchés. A titre d’exemple, début octobre le CAC40 a perdu -4,5% en quelques jours alors que le fonds n’a perdu que -0,3% sur la même période.
  • Le fonds profite de l’écart historique de valorisation entre les valeurs de croissance et les valeurs décotées pour se concentrer sur ces dernières.
  • De même, il profite de la décote des petites capitalisations pour revenir petit à petit sur le segment.
  • Louis d’Arvieu ne sait pas quand l’écart de valorisation se réduira mais selon lui, ces niveaux de valorisation engendreront une performance importante en absolu ou en relatif sur un horizon 3 à 5 ans.
  • L’équipe de gestion trouve de très bons points d’entrée lorsque les cours des sociétés passent en dessous de la valeur de leur actif net.
  • Les obligations convertibles à durée courte dont la valeur de l’option est moindre leur paraissent attractives.

 

En guise conclusion, les gérant ajoutent que l’importante réserve de liquidités du fonds permet à l’équipe de gestion d’investir dans de nouvelles opportunités dès qu’elles se présentent.


 

  • Sextant Bond Picking +2,86% YTD 
  • Sextant Grand Large +2,45% YTD
  • Sextant PME +3,57% YTD

 

Pour en savoir plus sur Amiral Gestion, cliquez ici.


@H24Finance
Alpheys
Aviva Investors

Buzz H24


Fondation de France

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
CPR AM

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Keys AM

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


 Pictet AM