Russell
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5173.05 +1.53% -2.63%

Pictet AM

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Adequity

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Ce qui pourrait faire de 2015 une très mauvaise année boursière...

Publié le

Plutôt que de se lancer dans l’éternelle course aux pronostics de début d’année (exercice qui ressemble plus à la loterie qu’à une science exacte), intéressons-nous à ce qui pourrait faire de 2015 une très mauvaise année boursière ou à l’inverse une très bonne année boursière.

 

 

Voici les évènements qui pourraient faire déraper les marchés boursiers :

 

 

  • Une implosion du système financier chinois

 

A notre avis c’est le risque numéro un pour la croissance mondiale.

 

La Chine relance son économie à grand renfort de crédit. Ce dernier augmente beaucoup plus vite que le PIB, ce qui n’est pas tenable à long terme. Une expansion trop rapide du crédit a toujours fini en drame.

 

De plus, la bulle immobilière atteint des niveaux préoccupants.

 

Certes la Chine a un trésor de guerre de $4000 milliards constitué par ses réserves de change. En cas de crise bancaire, l’empire du milieu sera capable de puiser dans ces immenses réserves. Cependant, les conséquences d’une telle crise seraient de toute façon négatives pour les marchés actions.

 

 

  • Une crise russe qui dérape

 

N’oublions pas qu’avec un rouble et un pétrole en chute libre, la Russie est en grande détresse.

 

Quelle serait l’implication d’un défaut de la Russie ou d’une crise sévère ?

 

Rappelons-nous que le point de départ de la crise asiatique de 1998 a été une crise russe. Celle-ci a notamment entrainé la faillite du Hedge Fund LTCM avec de fortes conséquences pour les marchés mondiaux. La Russie est mieux armée qu’en 1998 mais ses réserves de change se réduisent rapidement et Vladimir Poutine ne semble pas vraiment avoir une attitude pro marché.

 

 

  • Le retour de la crise institutionnelle européenne

 

Le pire semblait derrière nous mais l’impasse politique en Grèce remet de l’huile sur le feu.

 

Des élections sont prévues pour le début 2015 avec la perspective de voir l’extrême gauche arriver au pouvoir. Un tel évènement pourrait remettre le feu aux poudres pour des pays qui n’ont pas assez fait de réformes.

 

 

  • L’inflation qui ferait son grand retour

 

C’est un des risques les plus sous-estimés pour 2015.

 

Si l’inflation a peu de chance de revenir sur des niveaux proches de 3% en Europe, la probabilité est plus forte outre atlantique. Avec une croissance du PIB proche de 5%, la croissance des salaires pourrait reprendre. Un retour de l’inflation serait une surprise qui forcerait la Reserve Federal à accélérer la remontée de taux.

 

 

Regardons maintenant les bonnes nouvelles qui pourraient conduire à un marché actions bien orienté :

 

 

  • Une croissance meilleure que prévue en Europe

 

L’Europe a été en 2014 le mauvais élève de la croissance mondiale (Amérique Latine mise à part).

 

La baisse du pétrole et de l’Euro apportent à eux seuls un coup de fouet économique alors que plus personne ne compte sur le vieux continent.

 

Une croissance entre 1,5 et 2% serait une bonne surprise.

 

 

  • Des résultats d’entreprises meilleurs que prévus

 

Si la croissance est au rendez-vous les résultats des entreprises pourraient se redresser … du moins en Europe.

 

Non pas que les résultats des entreprises américaines soient mauvais. Bien au contraire.

 

Les niveaux de résultats (et surtout des marges) aux US sont sur des plus hauts historiques et pourront difficilement augmenter.

 

A l’inverse, l’Europe est à la traine. C’est bien là que le potentiel (théorique !) de hausse est le plus élevé.

 

 

  • Une exécution sans faille de la remontée de taux aux Etats-Unis

 

Pour tous les experts, c’est sûr, la Reserve Federal remontera les taux en 2015.

 

Jusqu’ici, Janet Yellen a su préparer au mieux les marchés. Elle est en lice pour réaliser l’exploit d’une remontée de taux sans faire dérailler un marché US résolument haussier.

 



Bien entendu et comme chaque année ce sera surement un évènement inattendu et non présent dans cette liste qui sera déterminant pour les marchés actions…

 

 

Source : Pierre Bermond, EOS Allocations

 

Pour en savoir plus sur EOS Allocations, cliquer ici.


@H24Finance
JP Morgan
Pictet AM

Buzz H24


Pictet AM

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Adequity

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Adequity

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Russell