Fidelity
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5173.05 +1.53% -2.63%

Covéa Finance

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Adequity

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Une mauvaise nouvelle passée un peu trop inaperçue…

Publié le

Par Pierre Bermond, EOS Allocations.

 

 

Fin janvier Kaisa group, un promoteur immobilier chinois pesant près de 3 milliards de dollars de chiffre d’affaires, a dû différer le paiement de son coupon entrainant un vent de défiance vis-à-vis du secteur immobilier chinois.

 

A cette époque, l’Europe était trop préoccupée par Mario Draghi d’un côté et les élections grecques de l’autre pour vraiment s’émouvoir de cette nouvelle.

 

Moody’s a pourtant tiré la sonnette d’alarme à la suite de cette nouvelle.

 

L’agence de notation prédit une augmentation des taux de défaut de la part des promoteurs immobilier chinois.

 

Avec la défiance des investisseurs à la suite du quasi défaut de Kaisa group et les besoins de refinancement du secteur de la promotion immobilière chinoise, cette prophétie pourrait être auto réalisatrice.

 

De plus, le financement de ce secteur repose en partie sur le fameux shadow banking.

 

Pour simplifier, des trusts sont montés par les banques afin d’offrir des taux de rendement attractifs à leur clientèle fortunée.

 

L’épargne ainsi levée sert à financer des entreprises à la solvabilité précaire (dont les promoteurs immobiliers) qui trouvent ainsi un financement attractif.

 

Ajouter à cela la dette totale de la Chine qui approche dangereusement 300% du PIB (282% en 2014) et vous avez les ingrédients parfaits pour une crise financière.

 

Aucune croissance du crédit d’une telle ampleur (la croissance du crédit en Chine est 3 fois supérieure à celle du PIB) n’a connu une fin heureuse dans l’histoire économique.

 

Le gouvernement chinois semble en être conscient et pour l’instant gère plutôt bien.

 

Toutefois, ce type de déséquilibre ne se résorbe pas graduellement mais brutalement.

 

Si les investisseurs perdent confiance, de nombreux trusts pourraient être dans une situation très difficile.

 

Cependant le problème n’est pas nouveau et les cassandres prédisaient déjà l’implosion du système financier chinois dès 2013…

 

Le dénouement a tout de même l’air plus proche que jamais.

 

Que faire dans les portefeuilles ?

 

Tout d’abord, il faut bien comprendre que si un scénario noir se concrétisait, la crise ne pourrait se circonscrire à la Chine, tant l’empire du milieu a vu son poids économique grandir.

 

Cela étant, il faut s’assurer que la partie émergente des portefeuilles n’est pas trop exposée à la Chine et à son secteur financier.

 

Pierre Bermond, EOS Allocations

 

Pour en savoir plus sur EOS Allocations, cliquer ici


@H24Finance
JP Morgan
Covéa Finance

Buzz H24


Covéa Finance

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Adequity

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Adequity

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Fidelity