Richelieu
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5357.48 -0.85% +0.88%

Richelieu

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Votre client est-il informé que son exposition au dollar est supérieure à 40 % sur son portefeuille "équilibré" ?

Publié le

Par Pierre Bermond, EOS Allocations.

 

 

Qu’ont en commun H2O Multibonds, CPR Croissance Réactive, Carmignac Patrimoine ?

 

De bonnes performances depuis 1 an ? Une forte collecte ?

 

Effectivement ces fonds caracolent en tête des classements.

 

En partie, cette bonne performance est due à une exposition propice au dollar US.

 

Pour certains fonds cette exposition peut être très forte (supérieure à 100%).

 

Beaucoup d’investisseurs tendent à négliger le risque de change dans les portefeuilles alors qu’il fait partie de la construction de portefeuilles.

 

Depuis l’été 2014, c’est bien le risque de change qui a fait toute la différence entre des fonds « diversifiés/patrimoniaux/réactifs » 100% européens et des fonds exposés à l’international non couverts contre le risque.

 

Le risque de change n’est pas négatif en soi.

 

Lorsque nous conseillons des cabinets, nous ne recommandons pas de le réduire à 0% mais de rester dans des limites raisonnables (20 à 25% maximum) car il accroit la diversification.

 

Au-delà de cette limite, c’est un risque pour le portefeuille qu’il soit rémunéré ou non.

 

Pour un conseiller en gestion de patrimoine, il semble donc important de savoir si le risque de change est présent, à quel niveau et sous quelles formes (USD, Yen, devises émergentes…).

 

D’aucun pourrait objecter que c’est au gérant des fonds diversifiés de le gérer.

 

C’est en partie vrai et des gérants comme Carmignac Gestion ont pu faire passer l’exposition dollar de leur fonds star Carmignac Patrimoine de 75% en début d’année à 40% actuellement.

 

Mais au départ, c’est bien le choix par le conseiller d’un fonds international non couvert ou d’un fonds 100% euro qui fait la différence.

 

En ont-ils toujours conscience ?

 

Les fonds « diversifiés/patrimoniaux/réactifs » internationaux non couverts ont eu une très bonne performance depuis 12 à 18 mois.

 

La chasse à la performance passée les a placés en tête des allocations.

 

De facto cela a accru la part du risque de change dans les portefeuilles.

 

Savez-vous mesurer ce risque de change global afin d’en avertir le client ?

 

Pour certains portefeuilles de CGP analysés par notre équipe, nous avons constaté des portefeuilles « équilibrés » exposés à plus de 40% au seul dollar US…sans que le conseiller soit réellement au courant.



Pour l’instant le risque de change joue dans le bon sens grâce à une baisse vertigineuse de l’Euro.

 

Que se passerait-il si une consolidation (hausse de l’Euro) arrivait surtout maintenant que les portefeuilles sont plus exposés au risque de change qu’auparavant.

 

La question mérite d’autant plus d’être posée que la croissance américaine semble s’essouffler.

 

Pierre Bermond, EOS Allocations

 

Copyright H24 Finance. All rights reserved.

 

Et pour compléter cet article, cliquer ici : "Bon timing pour arbitrer la part dollar contre une part euro ?"

 

Pour en savoir plus sur Pierre Bermond, Dirigeant-Fondateur d'EOS Allocations, cliquer ici


@H24Finance
Richelieu

Buzz H24


Richelieu

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Richelieu

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Richelieu

Richelieu