Montpensier
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
4695.44 -1.59% -21.46%

Covéa Finance

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Franklin Templeton

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Inocap Gestion

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Comment ce gérant actions a ajusté son portefeuille pour préparer « le monde d'après »...

Publié le

Lancé il y a tout juste 10 ans, Echiquier World Equity Growth investit dans la croissance, là où elle se trouve. Géré par David Ross, épaulé par Rolando Grandi et deux analystes, ce fonds de conviction respecte une discipline qui a fait ses preuves : depuis sa création, le fonds enregistre une performance cumulée de 140,2%, contre 102,1% pour son indice de référence, le MSCI ACWI NR EUR.

 

http://files.h24finance.com/jpeg/Davis%20Ross%20LFDE.jpg

David Ross, gérant de Echiquier World Equity Growth (-10,00% YTD)

 

 

Quelle est l'approche de ce fonds global que vous gérez depuis Paris ?

 

David Ross : Notre approche est très simple : nous investissons dans des mégatendances partout dans le monde. Nous avons aujourd'hui 3 priorités : le travail à domicile, la consommation à domicile et les classes moyennes dans les pays émergents.

 

Cette vision à long terme nous libère des sentiments court-termistes du marché et nous permet de parcourir le monde pour trouver des opportunités d'investissement. Echiquier World Equity Growth est emblématique du processus de sélection de valeurs de LFDE - analyse fondamentale et rencontre des entreprises - appliqué à un univers global, sans contrainte géographique.

 

Notre méthode a fait ses preuves. Depuis sa création, EWEG signe un historique de qualité : la performance annualisée depuis sa création en 2010 est de +140,2%, contre +102,1% pour son indice de référence, de 33,0% sur 5 ans contre 12,5% pour l'indice et 16,3% sur 3 ans contre 1,9%.

 

 

Comment avez-vous restructuré le portefeuille d'Echiquier World Equity Growth depuis le début de la crise du Covid 19 ?

 

David Ross : La mission d'Echiquier World Equity Growth n'a pas changé : nous investissons toujours dans les moteurs de la croissance mondiale. Mais j'ai ajusté mon cadre d'investissement décisionnel. Pour moi, les décisions clés tournent désormais autour de la durabilité des modèles d'affaires dans le nouveau monde « corona ».

 

En raison de notre horizon de placement long, les impacts à court terme du coronavirus ne sont pas pertinents. Ce qui compte pour nous, ce sont les impacts à long terme. Par exemple, Echiquier World Equity Growth a pour objectif d'éviter les entreprises dont les ventes sont impactées positivement à court terme - les fabricants de papier toilette par exemple - ou dont les ventes seront selon nous négativement impactées à jamais - les navires de croisière notamment. Nous nous concentrons plutôt sur les entreprises qui ont enregistré des baisses de chiffre d’affaires pendant le confinement et qui vont, selon nous, soit en récupérer une grande part, comme les entreprises impliquées dans les chirurgies non urgentes, soit voir les ventes revenir à un rythme normal, comme les processeurs de cartes de crédit.

 

Bien sûr, nous aimons aussi tout particulièrement les entreprises dont le business model s'est constamment amélioré en raison de changements de comportement, c'est le cas du e-commerce par exemple.

 

 

Qu'est-ce qui explique selon vous la performance sur le long terme du fonds et comment expliquez vous sa superformance depuis le début de la crise ?

 

David Ross : Notre discipline très stricte et notre vision longue permet selon nous de se préserver de l'agitation des marchés et de la tyrannie du court terme. Cette philosophie s'est révélée performante au fil du temps, tout particulièrement dans un contexte de croissance ralentie et de taux bas : les entreprises capables de croître dans cet environnement sont d'autant plus rentables pour les investisseurs.

 

Depuis le début de la crise du Covid-19, Echiquier World Equity Growth a fait preuve de résilience. Avec un rendement trimestriel de -16,2% pour Echiquier World Equity Growth A, le fonds a surperformé son indice de référence, le MSCI ACWI NR EUR (-19,6%), de 340 points de base.

 

La surperformance actuelle s'explique principalement par notre sélection de valeurs américaines, comme Amazon et Microsoft ; notre surpondération sur la Chine, avec Yum China, propriétaire de KFC et Pizza Huts restaurants en Chine, et le géant du e-commerce Alibaba ; et notre surpondération sur ce que j'appelerais les « gagnants de la récession ». Si les récessions ont toutes des causes différentes, elles produisent toujours le même résultat : les gagnants sont ceux qui amorcent la récession avec des bilans forts et des flux de trésorerie solides, car ils sont en mesure de profiter de la concurrence affaiblie pour embaucher des talents, faire des acquisitions et investir dans la croissance future. C'est le cas par exemple de Microsoft, Adobe, Facebook, Amazon, Alibaba, Mastercard, Visa ou encore Thermo Fisher.

 

Nous restons vigilants et commençons à préparer le monde d'après.

 

Pour en savoir plus sur Echiquier World Equity Growth et les fonds de La Financière de l'Echiquier, cliquez ici.


@H24Finance
Covéa Finance

Buzz H24


Erasmus

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Franklin Templeton

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Inocap Gestion

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Montpensier