CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
7966.68 +0.7% +5.61%
OPCVM Actions Perf. YTD
Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Sycomore Sustainable Tech 14.81%
Pictet - Digital 14.71%
Echiquier Artificial Intelligence 13.89%
Franklin U.S. Opportunities Fund 13.14%
Franklin Technology Fund 13.00%
Athymis Millennial 11.79%
MS INVF Global Opportunity 11.59%
CPR Global Disruptive Opportunities 11.58%
Carmignac Investissement 11.57%
Loomis Sayles U.S. Growth 11.46%
Echiquier World Equity Growth 11.30%
CM-AM Global Leaders 11.15%
ODDO BHF Artificial Intelligence 10.59%
OFI Invest ISR Grandes Marques 10.03%
Comgest Monde 9.77%
G Fund - Global Disruption 9.50%
JPMorgan Funds - Global Healthcare 8.95%
BNP Paribas Funds Disruptive Technology 8.94%
Thematics AI and Robotics 8.89%
Mirova Global Sustainable Equity 8.73%
MS INVF Global Brands 8.52%
Pictet - Premium Brands 8.20%
Janus Henderson Horizon Global Sustainable Equity Fund 8.04%
AXA WF Robotech 7.98%
Pictet - Water 6.94%
Pictet - Security 6.80%
Sanso Smart Climate 6.70%
Pictet - Global Environmental Opportunities 6.53%
Pictet - Global Megatrend Selection 6.17%
Russell Inv. World Equity Fund 6.16%
Fidelity Global Technology 6.09%
GIS SRI Ageing Population 5.81%
JPMorgan Funds - Global Dividend 5.44%
Thematics Meta 5.44%
Sextant Tech 5.14%
Fidelity America Fund 4.96%
BNY Mellon Blockchain Innovation Fund 4.81%
Candriam Equities L Oncology Impact 4.75%
EdR Fund Big Data 4.74%
Covéa Ruptures 4.46%
Thematics Water 4.46%
Digital Stars Europe 4.22%
CPR Silver Age 4.06%
Jupiter Global Ecology Growth 4.03%
M&G (Lux) Global Dividend Fund 4.00%
Mandarine Global Transition 3.80%
Sienna Actions Bas Carbone ISR 3.70%
DNCA Invest Beyond Semperosa 3.63%
BNP Paribas US Small Cap 3.53%
Echiquier World Next Leaders 3.40%
Pictet - Clean Energy Transition 3.30%
SLF (LUX) Equity Environment & Biodiversity Impact 3.17%
R-co Thematic Blockchain Global Equity 3.02%
BNP Paribas Aqua 2.98%
GemEquity 2.92%
Candriam EQ L Europe Innovation 2.51%
Valeur Intrinsèque 2.44%
Richelieu America 2.32%
EdR Fund US Value 1.75%
EdR Fund Healthcare 1.33%
La Française Inflection Point Carbon Impact Global 0.78%
R-co Valor 4Change Global Equity 0.78%
CPR Invest Hydrogen 0.36%
FTGF ClearBridge Infrastructure Value -0.41%
Mandarine Global Microcap -0.56%
JPMorgan Funds - China A-Share Opportunities -1.79%
M&G (Lux) Global Listed Infrastructure Fund -1.91%
Templeton Global Climate Change Fund -2.56%
Piquemal Houghton Global Equities -2.90%
CM-AM Pierre -6.54%
AXA Aedificandi -7.55%
M Climate Solutions -10.34%
CM-AM Global Gold -11.00%
Imprimer Envoyer l'Actu

Voici les segments des marchés actions qui devraient retrouver des couleurs...

La Carmignac's note par Frédéric Leroux, responsable de l'équipe Cross Asset et gérant global chez Carmignac

 

 

Un retournement de tendance progressif sur le front macroéconomique et de l’inflation est à anticiper. Il se traduira par un changement de régime sur les marchés obligataires comme d’actions, à la faveur du recul attendu des taux.

 

Les taux d’intérêt prennent leur temps avant d’emboîter le pas aux phases de désinflation transitoire, nous apprend l’analyse du comportement relatif des taux obligataires et de l’inflation en ambiance inflationniste structurelle (voir notre Note de septembre). L’inflation recule ainsi depuis plus d’un an aux Etats-Unis (elle est passée de 9% à 3%), tandis que les taux à 10 ans américains n’ont cessé de monter depuis avril dernier (de 3,25% à 5%). Cependant, depuis leur pic du 23 octobre, ils ont abandonné jusqu’à 50 points de base. Peut-on alors considérer qu’ils se sont enfin orientés à la baisse et anticiper les conséquences potentielles de ce retournement sur les marchés d’actions pour les prochains mois ?

 

DES INDICATEURS ÉCONOMIQUES PRÉMICES D’UN AFFAIBLISSEMENT DE LA CONJONCTURE

 

Les dernières données relatives au marché de l’emploi et à l’activité manufacturière projetée semblent avoir été les accélérateurs de ce début de retournement des taux à long terme, (tant attendu que nous l’avions « identifié » trop tôt dans notre Note de septembre !). L’indice ISM manufacturier, très regardé par la communauté financière pour mesurer la direction future de l’activité industrielle aux Etats-Unis, a connu une surprenante décrue de ses composantes emploi et nouvelles commandes. Dans le même temps, les créations d’emplois effectives connaissaient une progression plus faible qu’attendu et les salaires horaires voyaient leur progression ralentir. Le maillon le plus fort de l’économie américaine étant son marché du travail, ces premières indications de son affaiblissement ont eu un impact notable, susceptible d’infléchir progressivement la position peu amène de la banque centrale américaine à l’égard de l’inflation, même si elle s’en défend. Il est fort probable qu’une confirmation de cette tendance le mois prochain crédibiliserait enfin le scénario d’un ralentissement économique. Une situation qui permettrait aux taux d’intérêt à long terme d’emboîter le pas à la désinflation des 12 mois écoulés. La résilience de l’emploi américain, due essentiellement aux soutiens de la politique fiscale induite par le Covid et à l’inadéquation entre capacité de travail disponible et offre d’emploi, pourrait ainsi s’estomper. La normalisation économique serait alors en marche et la perspective d’un ralentissement momentanément désinflationniste, serait renforcée. Notre analyse économique interne entrevoit, pour sa part, un ralentissement et une désinflation très graduels.

 

Ces inflexions devraient s’avérer suffisamment marquées pour occasionner un changement de régime sur les marchés de taux et d’actions, par rapport à celui des trois derniers mois caractérisé par une poursuite du recul des obligations, après déjà deux ans de tendance baissière, et une correction des marchés d’actions où seules les plus robustes des sociétés cotées pouvaient être épargnées par la perspective d’un ralentissement économique couplée à une hausse des taux d’intérêt obligataires. Ainsi, les « sept magnifiques », telles qu’elles sont désignées outre Atlantique, ont tiré leur épingle du jeu : Apple, Microsoft, Google, Amazon, Meta, Nvidia et Tesla, qui pèsent à elles seules près de 30% de la capitalisation de l’indice S&P 500, ont vu leur valorisation presque doubler en moyenne cette année, pendant que le reste du marché faisait du sur place.

 

PLUSIEURS SEGMENTS DES MARCHÉS ACTIONS DEVRAIENT RETROUVER DES COULEURS

 

Or, alors que désormais les taux d’intérêt baissent, de nombreuses alternatives d’investissement apparaîtront au sein des marchés d’actions, dès que les marchés seront rassurés sur l’arrêt du ralentissement de l’activité. Nombre de secteurs et de sociétés jugés moins résistants ont connu des parcours boursiers très défavorables, qui constitueront autant d’opportunités de gains que les investisseurs audacieux ne manqueront pas de saisir et de nourrir. Parmi celles-ci, citons les valeurs technologiques non profitables, pour lesquelles les effets de la hausse des taux sur l’actualisation des profits futurs ont été assassins, les sociétés endettées, les valeurs immobilières qui connaîtront une respiration salvatrice. Les petites capitalisations pourraient aussi profiter d’une pause dans leur sous-performance à l’égard des plus grandes sociétés. De même, les pays émergents sont aussi susceptibles de retrouver un peu de couleur face aux économies avancées, dans l’hypothèse d’un dollar plus faible.

 

Ainsi, une tendance haussière qui se propagerait au-delà des « sept magnifiques » et des valeurs de la santé traitant de l’obésité, semble envisageable, même si la baisse des taux entrevue devrait continuer de favoriser ces grandes valeurs de croissance, aux mérites incontestables. Une telle concentration d’investissements sur un si petit nombre de sociétés nécessite en effet de faire preuve de prudence. La diversification est dans cette perspective, la première réponse à apporter. Alors, si l’environnement s’y prête, pourquoi s’en priver ? Le retour du cycle économique exige de la mobilité.

 

 

H24 : Pour en savoir plus sur les fonds Carmignac, CLIQUEZ ICI.

OPCVM PEA Perf. YTD
Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Amplegest Pricing Power 8.88%
Uzès WWW Perf 8.52%
Tocqueville Croissance Euro ISR 8.09%
LFR Euro Développement Durable ISR 7.57%
Sycomore Europe Happy @ Work 7.38%
DNCA Invest SRI Norden Europe 7.19%
VEGA France Opportunités ISR 6.93%
Echiquier Positive Impact Europe 6.10%
Tailor Actions Avenir ISR 5.79%
VEGA Europe Convictions ISR 5.65%
Mandarine Social Leaders 5.42%
France Engagement 5.35%
BNP Paribas Développement Humain 5.13%
Palatine Europe Sustainable Employment 5.05%
CPR Croissance Dynamique 5.01%
EdR SICAV Tricolore Convictions 4.73%
Tocqueville Euro Equity ISR 3.99%
Athymis Trendsetters Europe 3.77%
Dorval Manageurs Europe 3.38%
FCP Mon PEA 3.30%
Goldman Sachs Eurozone Equity Income 3.21%
EdR SICAV Euro Sustainable Equity 3.11%
Axiom European Banks Equity 3.09%
La Française Actions France PME 2.43%
LONVIA Avenir Mid-Cap Europe 2.35%
Dorval Manageurs 2.33%
Groupama Avenir Euro 2.31%
Alken European Opportunities 2.08%
DNCA Invest Archer Mid-Cap Europe 2.03%
Mandarine Unique 1.65%
OFI Invest ESG Equity Climate Change 1.58%
Indépendance France Small 1.17%
Quadrator SRI 0.84%
Covéa Perspectives Entreprises 0.80%
BDL Convictions 0.58%
Echiquier Value Euro 0.46%
G Fund Opportunities Europe 0.45%
Centifolia 0.29%
R-co Conviction Equity Value Euro -0.23%
Indépendance Europe Small -0.32%
Quadrige France Smallcaps -0.34%
Moneta Multi Caps -0.61%
Lazard Small Caps France -0.79%
Dorval European Climate Initiative -0.87%
Erasmus Small Cap Euro -0.89%
Richelieu Family -1.10%
MAM Premium Europe -1.31%
Quadrige Europe Midcaps -1.51%
Mandarine Europe Microcap -1.67%
Mirova Europe Environmental Equity -1.82%
Erasmus Mid Cap Euro -2.11%
Gay-Lussac Smallcaps -2.82%
Dorval Manageurs Small Cap Euro -3.08%
Sycomore Europe Eco Solutions -3.86%
Eiffel Nova Europe ISR -5.01%
OPCVM Obligations Convertibles Perf. YTD
Cliquer sur un fonds de la sélection H24
Lazard Convertible Global -0.55%
M Global Convertibles SRI -1.64%