Sélection de fonds

Accéder à tous les commentaires du mois des fonds sélectionnés par vos sociétés de gestion. H24Finance centralise l'information. Ces fonds sont éligibles à l'assurance-vie et aux comptes titres.

EdR Fund Big Data - LU1244893696

Image

Contacts commerciaux

Mathilde POULMARCH
06 98 66 14 38

Mirko CESCUTTI
06 78 11 74 48

Antoine GASIOROWSKI
06 11 16 05 91

Nayir HAMICHE
06 31 87 60 44

Gérant(s)

  • Jacques-Aurélien MARCIREAU
  • Xiadong BAO
  • Kévin NET

Performances

2024
(YTD)
2023 2022 2021
4.93 % 21.25 % -10.73 % 29.50 %

Éligibilité Assureurs

Axa Thema, Cardif, CD Partenaires, Finaveo, Generali Patrimoine, Nortia, Intencial, SwissLife, UAF Life Patrimoine, Vie Plus, Suravenir, Alpheys, One Life

Accéder aux Informations

Note Morningstar

Site Internet
Aller sur le site

Reporting mensuel Télécharger le document

Commentaire du mois d'Avril

Le portefeuille EdRF Big Data a enregistré une baisse en avril, et termine en retrait par rapport à son indicateur de référence. Un effet sélection négatif dans les secteurs de la santé et des technologies de l'information, et plus particulièrement notre exposition aux petites et moyennes capitalisations, a pesé sur la performance relative du fonds. Dans le secteur de la santé, Pacific Biosciences a pré-annoncé des résultats inférieurs aux attentes et a revu à la baisse ses prévisions pour 2024. Nous maintenons notre thèse d'investissement initiale compte tenu des avancées dont bénéficie la société sur le marché du séquençage génétique. Veeva a également baissé, l'éditeur de logiciels ayant annoncé un changement de son équipe dirigeante, mais a réaffirmé ses prévisions initiales. Dans le secteur de la technologie, OVH le fournisseur Européen de services dans le cloud a fortement corrigé après avoir annoncé des perspectives de ventes légèrement inférieures pour l'année.

TomTom (services de cartographie) a corrigé malgré l’annonce de prévisions pour 2024 conformes aux attentes, en dépit d’un démarrage plus lent sur le premier trimestre. Sur le front de la cybersécurité, Check Point a publié des résultats solides et a annoncé un partenariat avec Nvidia dans le domaine de la sécurité des LLM, qui a toutefois suscité une réaction négative du marché, l'entreprise ayant évoqué un paysage très concurrentiel. Dans le secteur de l'énergie, Schlumberger a publié des résultats conformes aux estimations tout en réaffirmant ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2024. Parmi nos contributeurs, Alphabet a bondi de plus de 10 % après avoir publié des résultats solides pour le premier trimestre tout en annonçant son tout premier dividende ainsi qu'un rachat d'actions de 70 milliards de dollars. En termes de mouvements, nous avons soldé notre position dans Mediatek, le titre ayant atteint notre cours-cible et avons re-rentré Nasdaq, la société devrait bénéficier de catalyseurs fondamentaux tels qu'un solide pipeline d'introductions en bourse qui stimule son activité de cotation et un plus grand optimisme sur le front de l'intelligence artificielle en ce qui concerne ses services de données.

EdR Fund Bond Allocation - LU1161527038

Image

Contacts commerciaux

Mathilde POULMARCH
06 98 66 14 38

Mirko CESCUTTI
06 78 11 74 48

Antoine GASIOROWSKI
06 11 16 05 91

Nayir HAMICHE
06 31 87 60 44

Gérant(s)

  • Nicolas LEPRINCE
  • Julien TISSERAND

Performances

2024
(YTD)
2023 2022 2021
-1.18 % 6.31 % -8.98 % -0.10 %

Éligibilité Assureurs

AXA Thema, Cardif, CD Partenaires, Cortal Consors, Finaveo, Generali Patrimoine, Nortia, UAF Life Patrimoine, Vie Plus

Accéder aux Informations

Note Morningstar

Site Internet
Aller sur le site

Reporting mensuel Télécharger le document

Commentaire du mois d'Avril

Le mois d'avril s'achève sur une série de données macroéconomiques qui soulignent la vigueur de l'économie américaine, poussant largement les taux sans risque à leurs plus hauts niveaux depuis le début de l'année. Dans ces discours, Jérôme Powell lui-même ne semblait plus pressé de baisser les taux, et le marché a progressivement reporté les baisses de taux attendues par la Fed de juillet à septembre et novembre. Dans le même temps, la zone euro a publié des PMI validant un scénario d'atterrissage en douceur. Dans ce contexte, les rendements américains à 10 ans, qui ont commencé le mois à 4,20%, ont atteint leur plus haut niveau depuis la mi-novembre, soit 4,68%. De même, le Bund allemand a gagné près de 30 points de base, passant de 2,30 % à 2,58 %. Sur le marché du crédit, les spreads sont restés stables, bien qu'un léger regain de volatilité au milieu du mois ait entraîné un élargissement temporaire en raison de la résurgence du risque géopolitique. Dans un marché dominé par la volatilité des taux d'intérêt, les différentes composantes du marché obligataire ont affiché des performances négatives en avril. Nous avons entamé le mois avec une duration de 7, dont près de 2,5 sur la courbe USD.

Comme les données ont soutenu une économie américaine plus forte que prévu et que la réduction des taux de la FED a été reportée à septembre ou même novembre, nous avons décidé de réduire cette position de 2,5 à 0,7. Comme nous pensons que la tendance à la désinflation reste plus claire en Europe, nous avons conservé la quasi-totalité de notre duration en EUR. Sur le mois, le fonds a perdu 1,85% (A-EUR). Le principal détracteur du portefeuille a été sans surprise le compartiment des obligations d'Etat, largement pénalisé par l'évolution des taux d'intérêt. Notre allocation au crédit a également été négative. Cependant, leur duration plus courte et le portage des spreads ont atténué leur contribution négative.

EdR Fund Healthcare - LU1160356009

Image

Contacts commerciaux

Mathilde POULMARCH
06 98 66 14 38

Mirko CESCUTTI
06 78 11 74 48

Antoine GASIOROWSKI
06 11 16 05 91

Nayir HAMICHE
06 31 87 60 44

Gérant(s)

  • Adeline SALAT-BAROUX
  • Sébastien MALAFOSSE

Performances

2024
(YTD)
2023 2022 2021
-2.17 % -1.78 % -2.85 % 26.09 %

Éligibilité Assureurs

Axa Thema, Generali, Cardif, Intencial, Vie Plus, Nortia, Spirica, Oradea, SwissLife, UAF Life Patrimoine, Aprep La Mondiale, Onelife, Suravenir, Alpheys

Accéder aux Informations

Note Morningstar

Site Internet
Aller sur le site

Reporting mensuel Télécharger le document

Commentaire du mois d'Avril

Les actions internationales reculent en avril pour la première fois depuis octobre dernier. Les statistiques économiques aux Etats-Unis, notamment l’inflation et les salaires, ont soutenu un scénario de taux directeurs élevés pour longtemps. L’indice des valeurs de santé sous performe le marché (-2.9% pour le MSCI ACWI Healthcare Net total Return en euros). Le secteur pharmaceutique est celui qui résiste mieux (-0.9%). Les Services de Santé reculent un peu plus (-2.8%), touchés par l’annonce du gouvernement américain qui ne revalorisera pas les contrats assurances pour les seniors (Medicare) en 2025. La Medtech (-4.6%) quant à elle a subi une prise de profits après 5 mois de hausse. Notons aussi la difficulté des Biotechs (-5.0% pour le NBI) et notamment des plus petites (-9.9% pour le XBI). Enfin, la Santé Digitale fini le mois en recul de 14.9%, emportée par le recul du fournisseur de logiciels clouds à l’industrie médicale et pharmaceutique Veeva (-14%, départ soudain du CFO). EdR Fund Healthcare sous-performe son indice de référence sur le mois. Cette sous-performance est essentiellement attribuable à notre sélection de sociétés des Outils des Sciences de la Vie. Dans ce sous-secteur Pacific Biosciences, société de séquençage génomique, a revu à la baisse ses prévisions annuelles du fait d’un environnement plus difficile qu’anticipé. Nous gardons malgré le contexte notre forte conviction sur la différenciation technologique de ses produits. Alors qu’elle ne publie pas de chiffres trimestriels, Oxford Nanopore, autre société de séquençage en portefeuille a été entrainé par la baisse de Pacific Biosciences. Enfin, notons la mauvaise performance d’Evotec : cette société de recherche pour le compte de clients biotechs et pharmas suspend ses objectifs 2025, là encore dans un contexte plus incertain sur les budgets de recherche de ses clients.

A contrario, notre sélection de laboratoires pharmaceutiques a en partie compensé la contre-performance de nos valeurs des Outils des Sciences de la Vie, notamment notre exposition à AstraZeneca et UCB. En Avril nous avons soldé notre position en Shockwave qui a fait l’objet d’un rachat par J&J. Nous avons pris quelques profits sur UCB suite à son très bon parcours récent, mais aussi sur les valeurs de l’obésité (Lilly et Novo Nordisk), pour lesquelles nous pensons que le sentiment exagérément optimiste pourrait devenir un peu plus prudent dans la perspective de potentiels produits concurrents et un début de pression sur les prix de la part des assureurs. Dans les Services, nous avons également allégé nos positions en CVS et pris des profits sur Brookdale. Enfin, nous nous sommes renforcé en Pacific Biosciences suite à la baisse du titre. En termes de mouvements, suite à son rebond de mars, nous avons soldé notre position en Centene pour qui la concurrence s’intensifie dans l’activité Medicaid. Nous nous sommes également allégés sur CVS dans un contexte de hausse d’utilisation des assurances santé aux Etats-Unis. Nous avons également pris des profits suite aux bons parcours de Radnet, UCB et Brookdale. Enfin nous nous sommes renforcés sur la faiblesse de Pacibic BioSciences et avons augmenté notre position en Dentsply.

EdR Fund US Value - LU1103303167

Image

Contacts commerciaux

Mathilde POULMARCH
06 98 66 14 38

Mirko CESCUTTI
06 78 11 74 48

Antoine GASIOROWSKI
06 11 16 05 91

Nayir HAMICHE
06 31 87 60 44

Gérant(s)

  • Christophe FOLIOT
  • Adeline SALAT-BAROUX

Performances

2024
(YTD)
2023 2022 2021
4.20 % 7.97 % 13.24 % 37.15 %

Éligibilité Assureurs

Generali patrimoine, Axa Thema, Cardif, Vie plus, Skandia, Nortia, UAF patrimoine, Oradea

Accéder aux Informations

Note Morningstar

Site Internet
Aller sur le site

Reporting mensuel Télécharger le document

Commentaire du mois d'Avril

Sur le mois d’avril, l’Indice Russell 1000 Value (EUR) corrige de -3.35% après sa bonne performance des derniers mois. Les marchés américains ont cédé du terrain, suite à une position plus attentiste de la Réserve Fédérale, qui éloigne la perspective des trois baisses de taux auparavant anticipées pour 2024. Les indicateurs économiques confirment cette vision : les chiffres de l’inflation sont ressortis au-dessus des attentes à +3,5% en glissement annuel, ainsi que les ventes au détail et les créations d’emplois non agricoles. En revanche, des zones de faiblesse au sein de l’économie subsistent : les PMI flash d'avril ont montré que les nouvelles commandes ralentissaient pour la première fois en six mois. Ces données ont amené la Réserve Fédérale, plus tard dans le mois, à maintenir ses taux d'intérêt stables tout en confirmant que l'atteinte de l'objectif d'inflation de 2% prendrait davantage de temps que prévu, mais en soulignant qu'une hausse des taux cette année était également peu probable. Ce discours a apporté une certaine détente sur les marchés actions. Les investisseurs restent cependant focalisés sur le moindre signal qui pourrait influer sur les décisions de politique monétaire, ce qui se traduit par une volatilité plus élevée. Le fonds EdR Fund US Value clôture le mois d’avril en territoire négatif et en retrait par rapport à son indicateur de référence (Russell 1000 Value). L’exposition sectorielle du Fonds a légèrement pesé sur la performance : l’énergie a été le principal détracteur, dans le sillage du recul des cours du pétrole. Les titres de services énergétiques Valaris, Diamond Offshore et NOV sont en retrait suite aux mauvais résultats de Transocean, l’un de leurs concurrents.

Les secteurs de la santé et de la consommation discrétionnaire ont également négativement contribué : les résultats de CVS (acteur intégré dans la distribution pharmaceutique et l’assurance santé) ont ainsi été une vraie déception : l’action dévisse suite à l’abaissement des prévisions pour l’année 2024, en raison d’un taux d’utilisation de Medicare (assurance santé des Séniors) beaucoup plus important que prévu, malgré les perspectives qui avaient été réaffirmées en décembre lors de son « Investors’ Day ». Durant cette saison de publications, de nombreuses entreprises ont annoncé des résultats en ligne mais ont vu leur cours de bourse reculer malgré tout. C’est le cas par exemple de Mohawk (revêtement des sols), qui corrige suite à un excellent parcours boursier, malgré des résultats positifs en terme d’économies de coûts et d’amélioration des marges. Notre positionnement au sein des valeurs financières et technologiques a été en revanche positif. En termes de mouvements, nous avons soldé notre position dans Delta Airlines en raison de son très bon parcours (hausse de +54% sur les douze derniers mois) qui a permis au titre d’atteindre notre objectif de cours.

EdR SICAV Euro Sustainable Equity - FR0010505578

Image

Contacts commerciaux

Mathilde POULMARCH
06 98 66 14 38

Mirko CESCUTTI
06 78 11 74 48

Antoine GASIOROWSKI
06 11 16 05 91

Nayir HAMICHE
06 31 87 60 44

Gérant(s)

  • Marc HALPERIN
  • Jean-Philippe DESMARTIN

Performances

2024
(YTD)
2023 2022 2021
8.22 % 17.49 % -15.48 % 19.24 %

Éligibilité Assureurs

Ageas, Axa Thema, Cardif, Generali Patrimoine, Intencial, Nortia, Oradea Vie, Swisslife, UAF Life Patrimoine, Vie Plus

Accéder aux Informations

Note Morningstar

Site Internet
Aller sur le site

Reporting mensuel Télécharger le document

Commentaire du mois d'Avril

Après 5 mois de hausse consécutifs, le mois d’avril vient marquer un coup d’arrêt par une forte correction des marchés actions. Les derniers indicateurs macro-économiques faisant état de la résilience de l’économie américaine incitent à réévaluer à la baisse les scénarios de baisse des taux. Même si les marchés européens restent moins impactés, avec une première baisse des taux toujours attendue en juin, la prise de profit notamment sur la première partie du mois aura été inévitable. La performance du portefeuille ressort un peu en retrait sur le mois. Dans l’énergie, l’absence des valeurs pétrolières est pénalisante. Notre position en Neste a été pénalisée, après des résultats en-dessous du consensus sur le T1 2024, avec une mauvaise série de chiffres qui s'est soldée par la démission surprise du PDG. Malgré des résultats impressionnants et la confirmation des objectifs 2024, GTT subit quelques prises de profits, la nomination d’un nouveau CEO servant de prétexte. Dans les Materials, le marché reste en attente de certitudes sur la capacité du nouveau management de Symrise à parvenir à redresser les marges, malgré un chiffre d’affaires très supérieur aux attentes. Le secteur assurantiel sur lequel nous sommes surpondérés est également à la traine sur le mois.

Dans les Biens d’Equipements, Schneider Electric publie des résultats au-dessus du consensus sur le T1 2024, portés par la croissance du secteur Energy Management et des Data Centers, même si le mix géographique diffère des attentes du consensus. Mentionnons enfin dans la santé les bonnes performances de nos positions dans les valeurs pharmaceutiques UCB et Novo Nordisk qui restent portées par des tendances toujours favorables sur leurs produits phares. En termes de mouvements, nous avons profité de la baisse de Neste pour renforcer le titre, dont la valorisation s’est fortement dégonflée et est revenue sur les multiples proches des pétrolières classiques.

EdR SICAV Tricolore Convictions - FR0010588343

Image

Contacts commerciaux

Mathilde POULMARCH
06 98 66 14 38

Mirko CESCUTTI
06 78 11 74 48

Antoine GASIOROWSKI
06 11 16 05 91

Nayir HAMICHE
06 31 87 60 44

Gérant(s)

  • Ariane HAYATE
  • Guillaume LACONI

Performances

2024
(YTD)
2023 2022 2021
10.16 % 15.70 % -10.75 % 25.21 %

Éligibilité Assureurs

Ageas, Allianz, Assurances Saint-Honoré, AXA Thema, CARDIF, Generali Patrimoine, Lifeside, Nortia...

Accéder aux Informations

Note Morningstar

Site Internet
Aller sur le site

Reporting mensuel Télécharger le document

Commentaire du mois d'Avril

La performance du portefeuille ressort en ligne avec l’indicateur de référence. L’absence de Stellantis profite largement au fonds. Le groupe a publié des résultats T1 24 décevants à cause d’une baisse des ventes de -12% yoy, avec également un effet mix défavorable. Dans les Services Professionnels et Commerciaux, Pluxee (le spin-off de Sodexo) que nous avons renforcé fin mars a publié des résultats S1 23/24 de très bonne facture lui permettant de relever ses objectifs annuels. Elis a également réalisé un très bon début d’année. Le trimestre du groupe a été stimulé par la croissance sous-jacente des volumes, mais également par des effets calendaires positifs et une dynamique de prix positive. Dans le luxe, notre unique surpondération à Hermès résiste mieux et surperforme LVMH et Kering, toutes deux sous-pondérées, cette dernière souffrant particulièrement des difficultés persistantes de Gucci. VusionGroupe (ex SES Imotag) profite de l’annonce de nouveaux développements mis en place avec Walmart après une publication qui avait été robuste. De son côté, Sodexo a enregistré une solide performance opérationnelle au S1 2023/24, globalement en ligne avec le consensus. Le groupe a bénéficié de meilleurs volumes sur site, d’une bonne performance aux US, d'une contribution positive continue des prix et d'une décélération de l'inflation alimentaire.

Aussi, l’absence des semi-conducteurs est un point positif, notamment STMicroelectronics dont les bénéfices chutent au premier trimestre et qui fait part de commentaires prudents sur ses marchés sous-jacents. En revanche, le domaine de l’énergie coûte en relatif, avec l’absence de TotalEnergies qui est porté par les solides publications du segment et la visibilité sur les distributions aux actionnaires. A l’inverse, malgré des résultats impressionnants et la confirmation des objectifs 2024, GTT subit quelques prises de profits, la nomination d’un nouveau CEO servant de prétexte. C’est le cas aussi pour TechnipEnergies pénalisé par des effets de phasing dans les prises de commandes ou la génération de Free Cash-Flow, même si les fondamentaux restent particulièrement robustes et le pipeline important. A l’instar des autres acteurs des services IT, Sopra Steria souffre d’un momentum peu favorable au S1 24. Il n’en demeure pas moins que la transformation du groupe se poursuit, avec comme prochaine étape (T2 ou T3 24) la cession de 80% de SBS à Axway, qui doit désendetter le groupe et lui permettre d’ouvrir un nouveau chapitre centré sur les services IT en Europe. Dassault Systèmes est de son côté pénalisé par des résultats en-dessous du consensus sur le T1 2024. En termes de mouvements, nous avons pris une partie de nos profits en allégeant notre position en TotalEnergies suite au bon parcours du titre. Suite à un rappel produit sur son Vitek 2 AST dont l’ampleur reste à déterminer, nous avons également préféré alléger nos positions sur Biomérieux par prudence, même si les premiers commentaires sont rassurants. Nous avons enfin participé à l’IPO de Planisware. Le groupe de software affiche des taux de croissance de +20% et des marges déjà élevées. Le groupe se différencie des concurrents dans le marché de la planification projets grâce à son positionnement de spécialistes sur les segments de la R&D, IT, digitalisation ou automation.

Disclaimer

** Toutes les informations disponibles sur le site H24Finance ont un caractère exclusivement indicatif et ne constituent en aucun cas une incitation à investir et ne peuvent être considérées comme étant un conseil d’investissement. En aucun cas, les informations publiées sur le site ne représentent une offre de produits ou de services pouvant être assimilée à un appel public à l’épargne, ou à une activité de démarchage ou de sollicitation à l’achat ou à la vente d’OPCVM ou de tout autre produit de gestion, d’investissement, d’assurance... H24Finance ne saurait être tenu responsable de toute décision fondée sur une information mentionnée sur le site H24Finance. H24Finance décline toute responsabilité en cas de pertes financières directes ou indirectes causées par l’utilisation des informations fournies par H24Finance. Les informations disponibles sur ce site sont fournies de bonne foi et ne sauraient engager la responsabilité de H24Finance. Notamment, H24Finance, et ses fournisseurs d’information, ne pourront voir leurs responsabilités engagées du fait d’erreurs ou de retards dans la transmission desdites informations et données. Aucune garantie ne peut être donnée quant à l’exactitude et l’exhaustivité des informations diffusées. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Contacter les sociétés de gestion afin d’évaluer le risque des supports. Le présent document ne vise que les professionnels de la finance. Il n’est pas destiné à être remis à des clients non professionnels ne possédant pas l’expérience, les connaissances et la compétence nécessaires pour prendre leurs propres décisions d’investissement et évaluer correctement les risques encourus.