Natixis
CAC 40 Perf Jour Perf Ytd
5939.27 +0.65% +25.55%

Pictet AM

Perf. YTD
Diversifiés/Flexibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
DNCA

Perf. YTD
OPCVM Actions

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Perf. YTD
OPCVM Absolute Return

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Ce fonds de partage soutient l’éducation et l’emploi des jeunes défavorisés...

Publié le

Financière Arbevel s’engage au côté de la fondation AlphaOmega pour aider à l’insertion professionnelle des jeunes en difficulté en créant un nouveau support financier.

http://files.h24finance.com/jpeg/Financi%C3%A8re%20Arbevel%20Logo.jpg

 

 

Le fonds de partage « Pluvalca Elixir » est une réponse novatrice permettant à la fois d’investir dans des PME françaises tout en soutenant la fondation AlphaOmega dont les actions visent à redonner à chaque jeune, issu de milieux défavorisés, l’opportunité d’accéder à l’éducation et à l’emploi.

 

 

Deux Acteurs, avec des ADN communs :

 

Financière Arbevel fêtera dans quelques semaines les 10 ans de sa reprise par Jean-Baptiste Delabare et Sébastien Lalevée, la société a fortement cru et gère aujourd’hui 1,7 Milliard €. Les capitaux sont investis dans 250 sociétés, dont 70% sont françaises, au travers de fonds et de mandats dont le plus gros confié par le fonds souverain norvégien depuis 2015.Le co-fondateur rappelle que Financière Arbevel est « une maison de recherche qui fait de la gestion ».

 

La fondation AlphaOmega, créée en 2010 par Maurice Tchenio, fondateur d’APAX Partners, sélectionne de manière rigoureuse et accompagne des associations agissant en faveur des enfants et jeunes confrontés à des situations d’exclusion et d’échec scolaire. Sa mission est de favoriser l’insertion professionnelle et sociale des jeunes en difficulté.

 

Comme le soulignent Sébastien Lalevée et Nathalie Bardet (en charge de l’accompagnement patrimonial et philanthropique), les raisons de créer ce fonds de partage répondent à la fois à une conviction forte de Financière Arbevel mais également à une demande des investisseurs qui souhaitent investir en ayant un impact social.

 

La création de cet instrument financier permet aux investisseurs de participer à un mécanisme de partage avec la fondation AlphaOmega afin de compléter ses ressources financières à deux niveaux :

 

  • Financière Arbevel s’engage à verser 25% des frais de gestion annuels au profit de la Fondation AlphaOmega.
  • Les investisseurs partagent une partie de la performance en donnant à la fondation 25% de leurs plus-values et résultats nets annuels.


Ce fonds de partage se distingue à la fois par le choix du moteur de l’investissement (PME françaises cotées principalement familiales) et par l’impact sociétal fort lié à l’approche de la fondation.

 

 

La Fondation AlphaOmega : un des acteurs pionnier de la Venture Philanthropie en France


A l’instar du Private Equity, il importait de choisir un thème « à fort levier » d’impact, c’est-à-dire dont les effets seraient multiples, durables et toucheraient le plus grand nombre. L’objectif de la Fondation est de pourvoir à l’éducation et l’emploi de jeunes défavorisés, une ambition à la hauteur des maux qui frappent la société française (Sources : Education Nationale, Observatoire des Inégalités - 2017).

 

En France sur 12,9 millions d’élèves, 4,5 millions d’élèves sont défavorisés et les inégalités se creusent tout au long du parcours scolaire. Ainsi seuls 2% de ces élèves ont un diplôme BAC+2.

 

Par ailleurs, 1,9 millions de jeunes sont des « NEET » (Neither in Employment, Education or Training – ni au travail, ni aux études ni en formation).

 

La Fondation AlphaOmega agit aux moments charnières de risque de décrochage scolaire :

 

  • Concentre les moyens dans les REP/REP+ où les enseignants ont tous besoin d’être formés pour mieux accompagner les enfants les plus vulnérables,
  • Sélectionne les associations caritatives à plus fort potentiel et les structures pour accroître leur impact social.


La Fondation se positionne comme un intermédiaire professionnel garant de l’efficacité sociale.

 

Comme en private equity, la directrice générale de la fondation Elisabeth Elkrief explique l’importance d’être concentré sur un nombre limité d’associations et de veiller à ce qu’elles ne se dispersent pas. Ce qui parait contre-intuitif a priori : embrasser toutes les causes pour aider le maximum de personnes en difficultés semble une voie honorable. Mais quand les ressources se dispersent, l’impact baisse nettement. Bien que l’objectif d’une Fondation soit à but non lucratif, les ressorts de la réussite (qualité de la direction, formation, qualité du travail, reporting, motivations) ressemblent forts à ceux caractérisant les organisations à but lucratif.

 

Les six associations que soutient AlphaOmega accompagnent 178 000 jeunes et forment 190 000 enseignants. Elles couvrent plusieurs thématiques dont le soutien aux étudiants, la formation des enseignants, l’insertion professionnelle ou encore la découverte de ses propres talents.

 

Les frais de fonctionnement sont couverts par les fonds propres de la Fondation. Les dons provenant du partage sont entièrement reversés aux associations.

 

 

Pluvalca Elixir investit dans les PME de la zone euro, majoritairement en France


Les gérantes Carine Beigbeder et Alexia de Roquefeuil privilégient un portefeuille concentré de 25-30 valeurs de petites et moyennes capitalisations (capitalisation inférieure à 5 milliards à l’acquisition).

 

  • Elles ont constaté que les plus fortes convictions des portefeuilles qu’elles gèrent sont statistiquement à l’origine des meilleures performances.
  • Elles donnent la priorité aux valeurs familiales, retenant les entreprises dont 20% du capital au moins sont détenus par des actionnaires familiaux.
  • Partant du principe que les petites capitalisations sélectionnées recèlent de forts potentiels, mais qu’elles sont en revanche moins connues et moins couvertes par la recherche financière, elles estiment que le portefeuille doit être vu à long terme, le temps que la valeur cachée se révèle. La concentration de poids devient un sujet secondaire dans cette optique.

 

Pour inciter la conservation longue, le fonds opère une commission de rachat de 1% entièrement acquise aux porteurs.


 

Le fonds lancé le 11 janvier profitera pleinement de l’expertise de la Financière Arbevel


  • Pluvalca Initiatives PME, depuis sa création le 21 décembre 2012, a délivré une performance de 173% à fin février.
  • Pluvalca France Small Caps, depuis la reprise de la gestion le 6 mars 2009, a généré une performance de 386% contre 304% pour le CAC Mid Small Dividendes réinvestis à fin février.


Parmi les principales valeurs au 11 février, nous avons noté Esker, Tonnelleries François Frères, ECA Group, Lumibird, Soitec ou encore Trigano.

 

 

Pour en savoir plus sur Financière Arbevel, cliquez ici.


@H24Finance
BNP Paribas Privalto
Pictet AM

Buzz H24


Pictet AM

Perf. YTD
OPCVM PEA

Cliquer sur un fonds de la sélection H24
DNCA

Perf. YTD
OPCVM Obligations Convertibles

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

DNCA

Perf. YTD
OPCVM Obligations

Cliquer sur un fonds de la sélection H24

Powered by Morningstar


Natixis